L'utilisation de logiques non ordinaires en coaching
FORMATION AU COACHING : Rentrées 23 septembre 2022 (groupe weekend) et 28 septembre 2022 (groupe semaine) (Infos et Inscription)

L'utilisation de logiques non ordinaires en coaching

Ou l'art d'obtenir de grands résultats avec un minimum d'efforts

La particularité de l'approche systémique en coaching (notamment l'école de Palo Alto) est d'aborder la situation du coaché dans la globalité de ses interactions avec lui-même, les autres et son environnement.



Ces dernières années, divers chercheurs et intervenants organisés au sein l'école de thérapie brève stratégique d'Arezzo en Italie (du professeur Giorgio Nardone) ont encore fait évoluer cette approche. A la recherche d'une plus grande efficacité, ils ont développé une approche inventive basée sur la démarche de problem solving stratégique et des logiques non-ordinaires d'intervention. Ces dernières font un usage rigoureux des interventions intégrant stratégiquement les contradictions, paradoxes et croyances inefficaces propres à toute situation de coaching.



Ceci afin de contourner l'homéostasie des systèmes, c'est-à-dire sa tendance à revenir à un équilibre précédent, même lorsque celui-ci est dysfonctionnel. Tous les coachs ont remarqué cette particularité qui freine considérablement leur intervention. D'où l'importance d'une logique non-ordinaire pour intégrer des stratagèmes qui introduisent le changement là où le système aurait naturellement tendance à persister sans son homéostasie.



Nasrédine et l'héritage du chamelier

On raconte qu'à sa mort, Mustafa le chamelier laissa un troupeau de chameaux à partager entre ses trois fils : l'aîné devait hériter de la moitié du troupeau, le cadet du tiers et le benjamin du neuvième.



Seulement, il n'y avait que 17 chameaux. Comment faire ?



Après avoir tenté diverses solutions inefficaces, les fils se trouvèrent finalement dans l'incapacité de se partager le troupeau.



C'est alors qu'arriva Nasrédine, le sage-fou venu faire boire son chameau à l'oasis. Ils lui expliquèrent leur indécidable problème et lui firent part de toutes les options déjà envisagées.



Alors, d'un air malicieux, Nasrédine les interrompit et leur dit : "Mustafa était mon ami. Si vous le permettez, je vous prête mon chameau. Vous avez maintenant 18 chameaux. L'aîné peut en garder la moitié, soit 9 chameaux ; le cadet le tiers, soit 6 chameaux et le benjamin le 9ème, soit 2 chameaux. Ainsi vous respecterez les volontés de votre père, mon ami".



Une fois le partage effectué, Nasrédine remonta sur son chameau ... et reprit sa route.



Ce conte illustre parfaitement la "Stratégie de Résolution de problème (*), ou l'art de trouver des solutions rapides à des problèmes impossibles à résoudre selon une logique ordinaire, en recourant à des solutions qui heurtent le bon sens, mais qui offrent des possibilités jusqu'alors inaccessibles, car prisonnières de schémas rigides."



En ce sens, le Coaching stratégique est un processus dans lequel le coaché (les fils) demande de l'aide à un coach (Nasredine, le sage-fou) pour résoudre une difficulté concrète (le partage indécidable, car logiquement impossible) selon des méthodes inventives et structurées (ajout d'un chameau dans l'équation) au sein d'un environnement spécifique.



Exercer le coaching selon une logique systémique stratégique permet au coach de mettre au point des modèles d'intervention basés sur l'objectif à atteindre, en adaptant la solution aux caractéristiques spécifiques du problème et du coaché.



Comment se structure l'intervention générale en coaching stratégique ?

  1. Dès les premiers instants, le coach établit une relation de coopération active qui place le coaché en position de co-construire le processus de coaching (empathie stratégique, motivation, flexibilité).
  2. Le coaché expose son problème ou son défi (en entreprise, en couple, relatif à l'estime de soi, la communication aux autres, une qualité à booster, une addiction, une peur, un conflit, une décision à prendre, un défaut à corriger,...).
  3. Par un dialogue stratégique structuré, le coach l'interroge et cherche à identifier le type de problème/défi à traiter, en examinant les caractéristiques systémiques et interactionnelles qui construisent le problème/défi du coaché. Ainsi, cette évaluation des "tentatives de solution" (ou de régulation) inefficaces déjà tentées permet d'orienter la stratégie générale d'intervention.
  4. Vous identifiez ensemble très concrètement le changement souhaité, notamment sous forme d'un objectif minimal à réaliser, comme premier pas vers une solution réaliste.
  5. Le coach construit une stratégie, basée sur des stratagèmes et des tactiques (paradoxaux et éprouvés) de changement, nécessaires au coaché pour interrompre les interactions inefficaces qui font obstacle à la réalisation de son objectif. Ces interventions peuvent être basées sur des logiques non-ordinaires faisant usage de " prescription du symptôme " qui utilise la logique même de la persistance du problème, mais en oriente le sens. Ainsi, c'est la force même du problème qui se retourne contre lui et interrompt l'équilibre dysfonctionnel de la situation.
  6. Grâce aux ressources de la communication d'influence (suggestive et persuasive), le coach fait ressentir au coaché la nécessité d'appliquer une stratégie résolutoire spécifique.
  7. Ainsi, le coaché agit différemment (il sort de son ornière) ... ce qui lui permet de ressentir et de voir le problème/défi différemment.
  8. Il ne vous reste plus qu'à consolider ce nouveau type d'action et de pensées par un suivi court et spécifique.

Depuis plus de 25 ans, cette approche stratégique a donné des résultats exceptionnels (validés scientifiquement) pour plus de 15.000 coachés (**) dans les domaines les plus divers (interventions individuelles et/ou collectives en entreprise, coaching sportif, problèmes scolaires, vie familiale et de couple, développement personnel, santé mentale,...).



A vos neurones...

Imaginez un instant qu'un ami vous défie de trouver rapidement la case qu'il a choisie parmi les 64 cases d'un échiquier. Il ajoute, pour vous compliquer la tâche, qu'il ne répondra qu'aux questions qui ne contiennent pas de notions telles que couleurs (noire/blanche), numéros (1, 2… ou 1er, 2ème...), lettres (case A8, par exemple). Comment feriez-vous ?



Votre défi, si toutefois vous l'acceptez :



Quel stratagème utiliser ? Quelles questions poseriez-vous pour retrouver rapidement la case choisie (6 questions maximum) ?



Le livre de G. Nardone (La stratégie de résolution de problème, 2015) sera gracieusement offert par l'auteur de cet article à la première personne qui trouvera la méthode adéquate.



En appliquant la structure simple de questionnement du problem solving stratégique, le coach arrive en quelques questions à identifier avec sécurité la case choisie. Cette case étant la métaphore du système du problème (ou du défi) rencontré par le coaché. C'est donc un esprit particulièrement pratique, efficace et inventif qui préside au questionnement et à l'intervention en problem solving stratégique.



------------

(*) La Résolution de problème est une technologie destinée à trouver des solutions, càd. des méthodes permettant d'atteindre les objectifs spécifiques d'un projet donné.



(**) Etudes menées et validées selon une démarche scientifique qui ont démontré que cette forme d'intervention garantit les meilleurs résultats et les risques les plus faibles : En terme d'efficacité : 70 à 75 % au milieu des années 80. 80 à 95 % depuis le milieu des années 90. En terme d'efficience : 5 à 6 séances en moyenne pour la résolution du problème présenté.



Consulter Watzlawick et al. 1975 ; Haley, 1975 ; De Shazer, 1985, 1988 et 1990 ; Nardone et Watzlawick, 1990 ; Nardone 1991 et 1993, Cade et O'Hanlon, 1993 ; Watzlawick et Nardone, 1997 ; Nardone et Watlawick, 2004).



ICF - International Coach Federation
ICF - International Coach Federation
ICF - International Coach Federation
ICF - International Coach Federation
ICF - International Coach Federation
  


Siège social
Rue Joseph Desmet, 66
1332 Rixensart (Genval) - Belgique

Centre de formation
Rue Charlier, 1
1380 Lasne - Belgique

02 652 08 58 (+32 2 652 08 58)